espace
Titre Nozamis les chats

Choisir son chat : quel chat adopter ?



Chat de race ou chat de gouttière ?

Globalement, les préférences, mais aussi les circonstances ont largement fait pencher la balance en faveur des chats de gouttière (chats de race indéterminée) ou de races croisées, puisqu'ils représentent près des 2 tiers de la population féline française. Un tiers environ des sujets sont donc des chats dits de race, mais en réalité moins de 5 % sont de race pure et seulement la moitié de ces chats de race pure ont un pedigree.
Les races préférés sont par ordre décroissant les siamois, les persans et les chartreux.

Quel chat ou chaton choisir pour une adoption ?

Aspect physique : pour tous les goûts !

L'aspect physique est souvent un préoccupation majeure pour les personnes qui désirent adopter un chat de race ; du mau égyptien au chat des forêts norvégiennes en passant par le scottish fold, il est possible de trouver des morphologies très variées, puisque plus de 80 races sont répertoriées.
Les personnes qui optent pour un chat de gouttière ou croisé sont généralement moins sensibles au critère esthétique, mais une grande variété d'aspect morphologique peut également être rencontrée : couleur, longueur du poil, gabarit, forme de la tête, etc.

Caractère et comportement : la race a souvent une influence

Si la sélection génétique a permis de fixer des caractéristiques physiques des races, elle a également, mais dans une moindre mesure, conduit à la sélection de quelques traits comportementaux. Ainsi, dans les descriptions de races apparaîtront des qualificatifs pour le caractère et le comportement tels que bavard ou silencieux, curieux ou réservé, actif, intelligent, sociable avec ses congénères, affectueux, méfiant vis à vis des étrangers, s'adaptant facilement à son environnement, exclusif, doux, discret, indépendant, etc.
Par exemple, le chartreux est présenté comme un chat très indépendant, quoique attaché à ses maîtres et câlin. D'un naturel doux, il est plutôt silencieux, mais communique beaucoup par les mouvements de sa queue.
Le chat européen est lui décrit comme un chat vif et curieux, ayant besoin d'aller à l'extérieur. Affectueux, il peut en revanche se montrer agressif avec des congénères empiétant sur son territoire, qu'il défend avec courage.
Si ces caractéristiques raciales sont observées chez une proportion importantes des chats de la race, ces descriptions sont toutefois un peu réductrices et ne constituent pas une règle absolue, car de nombreux facteurs individuels influent sur le comportement de chaque chat : sa socialisation pendant ses premiers mois de vie (l'environnement plus ou moins enrichissant, les contacts avec des congénères, d'autres animaux et l'homme sont donc particulièrement importants) et l'éducation qui lui aura été donnée.
Les traits de caractère des chats de gouttière peuvent être très variés, en raison du brassage génétique. ils ont la réputation d'être souvent vifs et indépendants. Certaines études auraient montrés que certains traits de caractères pourraient être associés à la couleur de la robe : par exemple les chats roux auraient tendance à être bagarreurs, alors que les chats noirs seraient plus sociables. Ces hypothèses sont toutefois controversées et, là encore, la génétique n'est pas le seul facteur déterminant le comportement.
Lorsqu'on adopte un chaton, qu'il soit de race ou non, il est donc important d'essayer de savoir quelles étaient les conditions d'élevage ; pour un adulte, il sera intéressant d'obtenir des informations sur son caractère et son comportement.

Entretien particulier et santé

Le principal entretien qui peut être lié à une race est le brossage fréquent (parfois quotidien) qui est nécessaire chez les chats à poil long qui sont souvent des chats de race (persan, birman, scottish fold à poil long, etc.). Ces toilettages peuvent être des moments de plaisir partagé pour certains propriétaires, mais une corvée pour d'autres et il est donc préférable de connaître cette exigence avant l'adoption.
En ce qui concerne la santé, les chats de gouttière sont réputés être robustes, mais c'est également le cas des chats de certaines races, telles que l'européen.
Des maladies héréditaires peuvent être rencontrées de manière plus fréquente chez les chats de race, en particulier chez les races ayant un standard extrême ou ayant été l'objet d'une sélection poussée. L'approche actuelle est toutefois de mener une conduite d'élevage destinée à éliminée ces tares génétiques, en ne faisant pas se reproduire les animaux atteints et parfois même les chats qui leur sont apparentés (possibilité de porteurs sains pour certaines maladies héréditaires).
Pour un chaton de gouttière d'origine inconnue le risque qu'il soit porteur de maladies transmises par la mère est plus important que pour un chaton de race provenant d'un élevage de qualité.

Coût à l'achat

Alors que les chats de gouttière sont souvent cédés gratuitement ou pour une somme modique s'ils sont adoptés dans un refuge, les prix des chats de race sont variables, mais peuvent être élevés.

Glossaire, les termes pour cette page :



[164] en 0.16 s.
Retour haut de page