espace
Titre Nozamis les chats
Accueil > Santé du chat > La castration (stérilisation chirurgicale)

La castration (stérilisation chirurgicale) du chat



La castration du chat ou de la chatte est une intervention chirurgicale consistant en une ablation des glandes sexuelles, les testicules chez le mâle ou les ovaires chez la femelle. L'exérèse des ovaires, appelée ovariectomie, est parfois accompagnée d'une ablation de l'utérus ; on parle alors d'ovario-hystérectomie.
Chez le chat mâle, il s'agit d'une intervention simple et rapide, les testicules étant facilement accessibles. Chez la chatte, l'opération est un peu plus complexe, les ovaires étant logés dans la cavité abdominale qui doit donc être ouverte pour les atteindre. Dans les 2 cas, il s'agit bien entendu d'une intervention pratiquée sous anesthésie générale.
Pour différentes raisons qui sont présentées dans ce dossier, la castration est généralement souhaitable chez le chat, même s'il ne vit qu'en intérieur, car en l'état actuel des connaissances, les bénéfices l'emportent nettement sur les inconvénients. En période de reproduction, par exemple, le chat est plus propre. Vous n’aurez ainsi plus à utiliser de repulsif chats à la maison pour empêcher le marquage de territoire incessant du chat non castré. Si le chat est destiné à devenir reproducteur, la castration est bien évidemment à proscrire.

Castration ou stérilisation ?

Chez le chat, les termes de castration et stérilisation sont souvent utilisés un peu abusivement comme des synonymes.
En effet, la castration consiste en une ablation des glandes sexuelles mâles (testicules) ou femelles (ovaires), alors que la stérilisation consiste à supprimer la capacité de l'animal (mâle ou femelle) à se reproduire.
Par conséquent, la castration entraîne systématiquement la stérilisation, mais en revanche une stérilisation peut être obtenue par des méthodes autres que la castration. Il peut s'agir :
- d'une stérilisation médicale (contraception) obtenue par l'administration d'hormone, généralement temporaire, assez fréquemment utilisée chez la chatte ;
- d'une stérilisation chirurgicale, par exemple par ligature ou section des trompes (femelles) ou du canal déférent (mâles). Les glandes sexuelles n'étant pas supprimées, les sécrétions d'hormones sexuelles restent inchangés et les effets de la castration liés à leur diminution (disparition des chaleurs et du comportement sexuel, prise de poids,...) ne sont donc pas présents.

Chez le chat, ces techniques de stérilisation chirurgicale autres que la castration ne sont quasiment pas employées. Par conséquent, même si on utilise plus souvent le terme de castration pour les mâles et préférentiellement de stérilisation chez les femelles, lorsque le terme stérilisation est employé sans autre précision (par exemple stérilisation médicale), il désigne presque toujours une stérilisation chirurgicale par castration.



- [149] en 0.27 s.
Retour haut de page