espace
Titre Nozamis les chats
Accueil > Alimentation du chat > Alimentation du chat adulte en bonne santé > Transition alimentaire et autres règles de base

Alimentation du chat adulte en bonne santé



Transition alimentaire et autres règles de base

La plupart des chats n'ont pas besoin d'une alimentation variée et peuvent même ne pas apprécier le changement ; certains peuvent toutefois exprimer une lassitude pour une alimentation toujours semblable. Si on décide de changer leur ration, un transition alimentaire doit être effectuée : l'objectif est d'augmenter progressivement la quantité du nouvel aliment en le mélangeant à l'ancien aliment qui sera donné en quantité de plus en plus réduite ; cette transition est réalisée sur une période de 8-10 jours et prévient l'apparition de troubles digestifs.

Quelques autres règles doivent être respectées pour le bien être du chat :

- pour ses repas, le chat doit disposer d'un endroit calme, éloigné de son lieu de couchage et de son bac à litière ;

- lorsqu'il en a la possibilité, le chat fait une dizaine de petits repas quotidiens. Si l'aliment se conserve bien (croquettes), il est possible de laisser un accès à volonté, ce qui lui permet de répartir ses prises alimentaires. Pour les chats en surpoids ou prédisposés à l'embonpoint, la quantité d'aliment distribuée quotidiennement doit être mesurée précisément et si le chat est gourmand, il est préférable de lui donner des repas fractionné, afin qu'il n'ingurgite pas d'énormes quantités en une seule fois (au risque de vomir) et se retrouve à jeûner pour le reste de la journée ;

- s'ils ne sont pas totalement consommés lors du repas du chat, les aliments humides sont conservés au réfrigérateur jusqu'au repas suivant. Les aliments non consommés sont jetés chaque jour et la gamelle est lavée quotidiennement ;

- le chat doit pouvoir s'abreuver à volonté et disposer d'un récipient contenant de l'eau fraîche et propre, qui sera renouvelée tous les jours. Un chat nourri avec des croquettes a besoin de boire plus ;

- Il est préférable d'éviter les restes de table, souvent très gras. Ils peuvent être donnés occasionnellement comme une friandise ;

- si des variations inhabituelles (prise ou perte) de poids, ou des troubles digestifs (diarrhées, vomissements) plus fréquents sont observés, cela peut signifier que la ration n'est plus adaptées, mais une origine pathologique est possible : il est alors conseillé de consulter un vétérinaire.



[170] en 0.26 s.
Retour haut de page