espace
Titre Nozamis les chats
Accueil > Santé du chat > Vaccination et maladies infectieuses du chat > La panleucopénie féline ou typhus

Vaccination et maladies infectieuses du chat



La panleucopénie féline ou typhus

La panleucopénie féline, plus souvent connue sous le nom de typhus, est une maladie virale contagieuse spécifique des félidés, due à un parvovirus.
Cette affection a très nettement reculé au cours des dernières décennies, grâce aux vaccins qui présentent une bonne efficacité et sont largement employés.
Aujourd'hui, elle est surtout rencontrée chez des chats non vaccinés vivant en groupe, mais tout animal non vacciné reste susceptible de la contracter. Elle est en effet très contagieuse - par contact direct avec un chat malade, mais aussi indirectement, le virus étant excrété dans les selles et pouvant ensuite être disséminé largement - et ce parvovirus peut résister dans l'environnement plusieurs mois.

Cliniquement, elle est caractérisée chez le chat par :

  • un abattement intense, le chat apparaissant prostré ;
  • une gastro-entérite qui se manifeste par des diarrhées et des vomissements ;
  • une perte d'appétit ;
  • elle s'accompagne en outre d'une leucopénie (diminution du nombre de leucocytes ou globules blancs), d'où son nom de panleucopénie.

Elle évolue souvent vers la mort, surtout si un traitement symptomatique n’est pas instauré rapidement : le taux de mortalité est particulièrement élevé chez les chatons de moins de 6 mois, puisqu'il atteint 80 % des animaux malades, contre 40 % tout de même pour les chats de plus de 1 an.

Le traitement consiste en une réhydratation par perfusion, un traitement symptomatique des diarrhées et vomissements, et un traitement antibiotique destiné à prévenir des infections bactériennes secondaires.

Lorsque le parvovirus infecte une femelle en gestation, les chatons peuvent présenter une forme nerveuse (ataxie), incurable, due à un développement anormal du cervelet.

La vaccination reste vivement conseillée car la maladie n'est pas éradiquée. Il est préconisé de réaliser la primovaccination dès l'âge de 2 mois, les chatons étant les sujets les plus sensibles à cette maladie.
Selon que le chat est âgé de moins ou de plus de 3 mois, la primovaccination comporte respectivement 2 ou 1 injection. Les rappels consistent ensuite en une injection annuelle.
La prévention vaccinale contre la panleucopénie féline fait partie des vaccinations essentielles et devrait donc être pratiquée chez tous les chats, car cette affection est à la fois extrêmement contagieuse et très sévère.

Le typhus est inscrit sur la liste des vices rédhibitoires du chat (loi du 22 juin 1989) : lorsqu'un chat est atteint par cette maladie dans les 5 jours suivant la vente (diagnostic de suspicion devant être établi dans ce délai de 5 jours et confirmé par les examens complémentaires), une action auprès du tribunal d'instance peut être introduite dans un délai de 30 jours pour obtenir l'annulation de la transaction.
 



[145] en 0.17 s.
Retour haut de page